A l’intérieur de nous s’échappent des mots qui sans arrêt se cognent contre les vitres.

ACRYLIQUE, CRAYONS – ENCRE SUR TOILE (55×46) – 02.05.2014


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.